Fondation Roi Baudouin

Citoyens & soins de santé

Solidarité

Le débat sur le degré de solidarité à maintenir dans notre système de santé est très actuel. Selon certaines enquêtes, 30 à 40 % des Belges interrogés sont favorables à l’exclusion des personnes de plus de 85 ans lorsqu’elles nécessitent des soins coûteux. En outre, 20 à 40 % des sondés accepteraient de différencier le degré de remboursement des soins de santé ou la prime à payer en fonction du mode de vie : les personnes ayant un mode de vie malsain devraient soit payer des cotisations plus élevées, soit être moins remboursées en cas de maladie.

Mais si on laisse aux citoyens un peu de temps pour se concerter, si on leur donne l’occasion de débattre de ces questions, entre eux et en confrontation avec des experts et des parties prenantes, on les voit qui restent profondément attachés à une assurance-maladie publique basée sur le principe de solidarité et sur celui du droit aux soins de santé pour tous.

Les participants au labo adhèrent aussi au principe de solidarité avec ceux qui risquent davantage d’occasionner des frais médicaux en raison de leur comportement ou de leur style de vie (voir aussi ci-dessous « Responsabilité »). Ils refusent par ailleurs que l’on applique une limite d’âge ou un prix maximal au-delà duquel un traitement ne serait plus remboursé : l’âge ne peut pas servir de critère qui empêcherait des personnes d’avoir accès à un traitement.

Le citoyen qui participe à un processus délibératif confirme que la solidarité est le principe qui doit rester au cœur de notre système de santé. Elle repose sur l’idée selon laquelle il faut aider en principe tous ceux qui ont besoin de soins. C’est la mission traditionnelle que nous avons confiée en Europe à nos systèmes de santé (no patient left behind). Cela signifie concrètement que la solidarité est organisée au niveau de la société et que nous sommes solidaires avec tout le monde.

Ces soins et ce soutien octroyés inconditionnellement reposent sur l’idée que tous les êtres humains sont par nature égaux entre eux, mais aussi que nos conditions de vie peuvent être extrêmement différentes. Dès lors, il ne doit pas nécessairement y avoir un équilibre dans le coût que chaque individu représente pour le système. D’où l’idée d’une sécurité sociale : ce qui nous arrive peut arriver à n’importe qui et nous sommes donc solidaires entre nous.

Le LaboCitoyen démontre qu’il faut être extrêmement prudent avant d’interpréter des enquêtes et des sondages d’opinion qui prétendent que la solidarité dans les soins de santé serait aujourd’hui mise à mal.

Fondation Roi Baudouin

Colophon

La Fondation Roi Baudouin est une institution indépendante et pluraliste d’utilité publique. Elle soutient des projets et des citoyens qui s’engagent pour une société meilleure, notamment dans le domaine de la santé. La Fondation soutient entre autres des initiatives qui améliorent la qualité de vie des patients et de leur entourage et qui contribuent à un système de soins de santé de haute qualité, accessible et reposant sur un consensus social.

Rue Brederode 21, 1000 Bruxelles
T. +32 (0)2 500 45 55 – www.kbs-frb.be

Photo: D. Sharon Pruitt (CC BY 2.0)
Design by Kaligram